Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 146 médailles pour le concours de miel régional et métropolitain organisé à Paris 15

146 médailles pour le concours de miel régional et métropolitain organisé à Paris 15

Concours miel 2018 Ile-de-France - SCA - Métropole du Grand Paris - Mairie Paris 15

« C’est une bonne année avec une production plus importante par rapport aux années précédentes, mais on ne s’attendait pas à recevoir 500 miels » se réjouit Stéphane de la Société Centrale d’Apiculture (SCA), co-organisatrice avec la Métropole du Grand Paris, d’un concours des meilleurs miels régionaux et métropolitains. Réunis, le 10 novembre dernier, les jurés ont été accueillis, cette année, à la Mairie du 15ème arrondissement. Alors que les derniers lauréats, parmi lesquels deux miels du 15ème, ont été annoncés cette semaine, retour sur cet événement régional organisé dans notre arrondissement.

Ce 10 novembre, au matin, ils sont 110 répartis par table de 4 jurés. Devant eux, les pots anonymes et numérotés défilent : 6 à 10 miels mono-floraux et de printemps à juger lors du premier tour, 9 à 10 miels d’été pour le second tour. Il y a quatre critères d’évaluation pour noter au mieux chaque nectar : l’aspect visuel, le parfum qui se dégage lors de l’ouverture du pot, le goût et la consistance en bouche.

Concours miel 2018 - table jurés - Ile-de-France - SCA - Métropole du Grand Paris - Mairie Paris 15
Table d’un jury

Quelques 497 échantillons de miel produit en Ile-de-France ont été présentés pour ce concours, avec dans le détail, 238 de la Métropole et 43 parisiens dont 9 issus du 15ème arrt. Tout le monde peut participer au concours, à condition que les ruches soient situées en Ile-de-France et que le miel présente un taux d’humidité inférieur à 19%.

D’ailleurs, cette année, la participation est beaucoup plus importante que d’habitude. « Beaucoup de communication a été faite sur l’abeille » précise Stéphane (SCA). « Elle est vraiment devenue un symbole, un révélateur de la qualité de l’environnement. Quand les abeilles sont dans un environnement sain, elles vivent et sont présentes en nombre. »

Le jury est composé en grande partie par des apiculteurs amateurs comme Gérard, « le déclic, c’est l’écologie. Je travaille aussi dans les écoles pour sensibiliser les jeunes à l’écologie, à prendre soin de la nature, soin de l’abeille, certes, mais aussi de tout ce qui nous entoure. »

« J’ai dû entendre un cri d’alarme. » explique Hervé, apiculteur depuis 20 ans. « Quand on ouvre la ruche, pour arriver à ce petit moment intense, il y a de la préparation : comprendre les mécanismes et les phénomènes, la biologie, savoir où on en est par rapport aux saisons. Ca permet à l’individu de se recentrer, de se reconnecter à lui-même. On essaie, aussi, sans être extrémiste, de promouvoir une apiculture raisonnée et éthique. »

Concours miel 2018 table jurés - Ile-de-France - SCA - Métropole du Grand Paris - Mairie Paris 15
Apiculteurs-jurés, Hervé (à gauche) et Gérard (à droite)

Ce concours des Miels d’Ile-de-France a été créé il y a 19 ans par la Société Centrale d’Apiculture pour valoriser la production locale. « C’est un outil pour développer l’apiculture en Ile-de-France, sachant qu’il y a peu de professionnels et beaucoup d’amateurs » précise Stéphane (SCA). « Il y a peu de production avec un écoulement local sur les marchés. »

La SCA est la première association apicole en France, née il y a 160 ans. Son rucher pédagogique étant installé depuis 30 ans dans le parc Georges Brassens, l’organisation du concours dans le 15ème prend tout son sens. « A la Mairie du 15ème, nous sommes très attachés à la biodiversité. C’est prestigieux que cet événement se passe chez nous, car c’est un concours important » précise Marie Toubiana, adjointe au maire du 15ème, en charge des espaces verts, de la nature et de la préservation de la biodiversité.

Depuis trois ans, la Métropole du Grand Paris s’est greffée sur ce concours à l’initiative de Daniel Breuiller, vice-président délégué à la mise en valeur du Patrimoine naturel et paysager, à la Politique de la nature et à l’Agriculture en ville. « Les apiculteurs sont des messagers essentiels. Nous souhaitions que les miels du Grand Paris soient valorisés. Nous voulions aussi montrer qu’en ville les abeilles se portent bien puisque nous n’utilisons plus de pesticides. Les ruchers se développent, mais les abeilles ont parfois faim. Il faut que l’on plante plus d’arbres, de fleurs et d’arbres mellifères pour que les abeilles et la biodiversité continuent à vivre et à se développer. Nous avons des programmes de renaturation et un plan climat qui prévoit de retrouver 3000 hectares de pleine terre sur les 20 ans qui viennent dans le périmètre métropolitain. »

Concours miel 2018 - Métropole du Grand Paris
Remise des Prix de la Métropole du Grand Paris, récompensant l’engagement des élus métropolitains (sur la photo) et le travail des apiculteurs.

Pour le concours des Miels d’Ile-de-France, 146 médailles ont été décernées (49 Or, 63 Argent et 34 Bronze), parmi lesquelles 2 en bronze pour le 15ème arrt. Une première médaille a été attribuée à la SCA pour son rucher du parc Georges Brassens, dans la catégorie Miel de Tilleul, et la seconde au rucher de la société ENEDIS, dans la catégorie Miel d’été.

La Métropole a distinguée 65 miels. Les Prix ont été remis mercredi soir au cours d’une cérémonie organisée dans le cadre des Rencontres Agricoles du Grand Paris, un cycle de conférences sur l’agriculture urbaine qui se déroulera jusqu’en juillet 2019.

Le développement des ruchers dans la capitale est en forte progression, y compris dans le 15ème arrt. Deux nouveaux ruchers prendront place prochainement dans les parcs André Citroën et Suzanne Lenglen.

A lire aussi :
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

Laisser un commentaire

Top