Vous êtes ici
Accueil > Green City > Au Jardin > COP21 : inauguration de l’Arbre à vent au Bourget

COP21 : inauguration de l’Arbre à vent au Bourget

2 Arbres à vent COP21 Le Bourget - NewWind Claudio Colucci Design JF Deroubaix

L’Arbre à vent est un nouveau système de production d’électricité créé par la société NewWind, installée à l’incubateur Boucicaut. Prenant la forme d’un arbre, son feuillage est composé de petites éoliennes nouvelle génération, l’Aeroleaf. Primé dans de nombreux concours*, il vient d’être inauguré sur le site de la COP21, au Bourget. Cette nouvelle technologie est pensée pour la ville où se concentrent les populations. Destinés à l’auto-consommation, l’Aeroleaf et son application, l’Arbre à vent, trouvent déjà leur place dans les projets de rénovation urbaine.

Une technologie de rupture

Imaginé par Jérôme Michaud-Larivière, Pdg de NewWind, ce nouveau système devait être à taille humaine, à peu près proportionné à l’échelle des besoins d’une famille. Il devait être le plus discret possible et respecter l’environnement avec un faible impact carbone. Un travail conséquent a été réalisé sur le design, qui a été confié à Claudio Colucci. L’objectif était de rendre ce concept beau, de susciter l’émotion afin de faire adhérer le plus grand nombre à cette démarche écologique.

L’Aeroleaf est une technologie de rupture par rapport aux modèles d’éolienne classique. Elle est capable de capter les vents de faible intensité et aux directions instables dans la ville. Ces micro-turbines se déclenchent lorsque la vitesse du vent atteint 1,3 mètre/seconde et commence à produire de l’électricité à partir de 2m/s. Comme chaque feuille ne voit pas le même vent, elles sont toutes munies d’un micro-processeur qui leur donne leur autonomie. En observant l’Arbre, il est aisé de s’apercevoir qu’elles ne fonctionnent pas toutes en même temps, ni à la même vitesse.

 

Inauguration à la COP21

Après 4 années de recherche et développement, l’Arbre à vent vient d’être lancé en présérie en France, en Allemagne et en Suisse. Grâce au mécénat de la Fondation Engie, deux arbres ont été plantés sur le site de la COP21 au Bourget. Ils ont été inaugurés mardi en présence, notamment, de Jérôme Michaud-Larivière, de Gérard Mestrallet, Pdg de Engie, et d’Arnaud Montebourg. Ce dernier a rejoint le Conseil de Surveillance de NewWind, en octobre, afin de donner une nouvelle impulsion au projet.

Inauguration Arbres à vent COP21 - Michaud-Larivière - Montebourg - Mestrallet -NewWind Claudio Colucci Design JF Deroubaix
Inauguration des Arbres à vent à la COP21 – Gérard Mestrallet, Pdg de Engie, Arnaud Montebourg, Jérôme Michaud-Larivière, Pdg de NewWind © NewWind / Claudio Colucci Design / JF Deroubaix

Son rôle, explique M. Michaud-Larivière est « d’accélérer, amplifier, et imposer la start-up comme exemple du nouveau modèle économique dans le domaine des énergies », mais aussi « de nous aider à financer l’industrialisation de masse, à nouer des alliances, pour être en mesure de porter à l’international une technologie industrielle française. ». Pour Arnaud Montebourg, « NewWind (…) a compris la puissance de la révolution énergétique en cours, où chacun deviendra son propre producteur d’électricité. »

Ces Arbres à vent seront replantés à La Défense et à Roland Garros. Ils s’ajouteront à ceux déjà installés sur le marché de Rungis, à Vélizy Villacoublay et à Aubervilliers.

Une technologie made in France

Aeroleaf - NewWind Claudio Colucci Design JF Deroubaix
Aeroleafs © NewWind / Claudio Colucci Design / JF Deroubaix

Une première commercialisation est annoncée pour 2016, comprenant une gamme plus petite. La recherche et le développement se poursuivent pour améliorer les performances, puis à termes, les prix, afin de s’ouvrir au marché grand public.

Les prochaines étapes seront l’installation de capteurs photovoltaïques sur l’écorce et les feuilles. Elle sera complétée par un apport géothermique provenant du béton, aux spécificités développées en partenariat avec Laforge, dans lequel l’arbre est maintenu. L’adition de ces trois sources permettra une production d’électricité en continue.

Les Aeroleafs peuvent être utilisées de différentes façons, disposées sur les toits d’immeubles, sur des terrasses végétalisées, en façade ou sur d’autres structures comme l’Arbre à vent. Made in France, elles sont fabriquées et assemblées en Bretagne et dans le Puy-de-Dôme.

En mars 2015, NewWind a installé son siège social et son bureau d’étude à l’incubateur Boucicaut, rue de Lourmel.

*En 2014, 1er Prix au Concours Innovation du CNAM (Musée des Arts et Métiers). En 2015, Coup de cœur de la Fondation Hulot, Lauréat du Challenge Open Innovation de Schneider Electric, Grand Prix du 15ème Tremplin Entreprises (Sénat, ESSEC), Lauréat du concours EDF Inpulse.

Photo de couverture : Arbres à vent sur le site de la COP21 © NewWind / Claudio Colucci Design / JF Deroubaix

Anne-Marie Leca
Anne-Marie Leca

Journaliste, créatrice de Valgirardin.fr, Anne-Marie vit et travaille dans le 15ème arrondissement depuis une quinzaine d’années.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top