Vous êtes ici
Accueil > Actualité > La RATP, Enedis et La Poste soumises à la question lors du CA-CICA du 3 déc. 2018

La RATP, Enedis et La Poste soumises à la question lors du CA-CICA du 3 déc. 2018

métro RATP

« Les services publics de proximité du 15ème arrondissement répondent-ils aux besoins des habitants de l’arrondissement ? » Telle était la question posée par l’association Comité Défense Beaugrenelle lors du Conseil d’Arrondissement réuni en présence du CICA (Comité d’Initiative et de Consultation d’Arrondissement), le 3 décembre 2018. Trois opérateurs majeurs ont accepté de venir répondre aux questions des habitants et des élus : la RATP, Enedis et La Poste.

RATP : entre fréquence des bus et accessibilité

Le premier problème évoqué concerne la « fréquence insuffisante et l’irrégularité croissante » des bus, notamment sur les lignes 62 et 95, qui s’expliqueraient selon le Comité Défense Beaugrenelle (CDB) par un manque d’entretien régulier des véhicules, la suppression des personnels qualifiés,… L’un des autres points sensibles soulevés est l’accessibilité des stations de métro par les personnes à mobilité réduite.

Le représentant de la RATP a indiqué que les bus étaient entretenus en permanence. Ils sont équipés de capteurs dont les données sont transmises au système de suivi chaque jour. Grâce à la géolocalisation, les trajets sont gérés depuis un centre de régulation situé à Romainville. Les problèmes de fréquence sont induits par les conditions de circulation : embouteillages, incivilités (livreurs mal garés, voitures coincées dans les carrefour,…),… Elle indique travailler avec la préfecture de police sur les points noirs.

Concernant l’accessibilité, la RATP indique ne pas être en mesure de mettre aux normes toutes les stations de métro, entre les coûts très élevés et les considérants techniques (présence des égouts, de réseaux, les impossibilités techniquement avérées,…). Il est donc compliqué d’installer des ascenseurs et des escalators partout, et de créer des espaces d’attente sécurisés demandés par la loi. Un maillage entre le métro et les transports de surface (bus, tram) permet d’assurer une vraie continuité de cheminement.

enedis
Enedis – Pose d’un compteur Linky

Enedis et les coupures de courant

Mme Beaudeau est intervenue pour dénoncer le nombre croissant de petites pannes de courant, notamment à proximité des chantiers comme celui de la rue Castagnary, et demandé des explications. Le compteur Linky a également été au cœur des préoccupations de cette soirée, entre les intrusions agressives des sous-traitants et les interrogations sur son incidence sur la santé.

Les représentants d’Enedis ont vanté la qualité de leur service à Paris, qui se trouve au 1er rang mondial des villes à propos des coupures de courant. A Paris, la durée moyenne annuelle est de 13 minutes, contre 70 en province. Ils ont évoqué également les travaux dans les quartiers Alleray, Georges Brassens, Saint-Lambert et Vaugirard, où se trouvent deux chantiers majeurs. L’entreprise procède au renouvellement de câbles qui nécessitent des travaux de terrassement sur une longueur de 2,5 kilomètres sur chacun des deux sites. Elle avance par tronçon de 250 mètres, ce qui peut paraître long pour les riverains.

Face aux questions concernant la mauvaise tenue de ses chantiers, elle explique faire le nécessaire : coordination avec les commerçants, renforcement des contrôles des prestataires, information aux riverains, accueil téléphonique Infos-Travaux,…

Concernant les compteurs Linky, Enedis a indiqué que l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire n’a constaté aucun risque pour la santé. Quant aux prestataires, elle réitère sa demande de respect des particuliers qui ne souhaitent pas l’installation de ce nouveau compteur dans leur domicile. Elle indique également être aux normes selon les critères de la CNIL concernant le recueil de données. Le déploiement du compteur dans le 15ème a débuté en novembre pour s’achever en 2021. 

La Poste et la distribution du courrier

Baisse des effectifs, fermeture de bureau, multiplication des lieux de dépôts de colis, irrégularité de la distribution du courrier sont les principaux points abordés par le CDB.

Les représentantes de La Poste ont expliqué que l’entreprise réorganisait ses effectifs au niveau national, en raison de la baisse du volume courrier. Pour le 15ème, la baisse est de 7 à 10% pour les particuliers, de 27% pour le courrier professionnel. A l’inverse, une augmentation de 20% est observée pour la livraison de petits colis ainsi qu’une hausse de la diffusion de publicité non adressée.

La Poste s’adapte et diversifie ses services. Dans le 15ème, les nouveaux services plébiscités sont Veiller sur mes parents, les offres de la tablette Ardoise et Recygo, pour le recyclage.

Les tournées sont ajustées en fonction du volume courrier. Une tournée mixte est en cours d’expérimentation dans certains arrondissements de Paris. Elle sera déployée progressivement, même dans le 15ème. Huit facteurs pourront avoir jusqu’à 16 tournées quotidiennes, une le matin où les commerçants seront privilégiés, et une l’après-midi, plus spécifiquement pour les immeubles.

Une convention nationale a été signée avec une enseigne de supérettes, permettant aux particuliers de récupérer colis et recommandés dans ces nouveaux lieux. La Poste explique répondre aux attentes de certains clients avec une amplitude horaire et une proximité plus importantes.

la-traverse-brancion-commerce-paris-15
La Traverse

Et aussi, la SNCF, la Traverse et la Mairie du 15ème

L’assemblée a regretté l’absence de la SNCF, dont le projet de fermeture des agences commerciales des rues du Commerce et de la Convention est contesté.

La Mairie du 15ème a présenté ses services en relation avec les habitants. L’institution a obtenu le label Qualiparis délivré par l’AFNOR en mars 2018 et se félicite de ses 90% de satisfaction des usagers. Elle travaille désormais sur la planification des rendez-vous et demande avec insistance, à la Mairie de Paris, la mise en place d’un nouveau Point d’Accès au Droit, qui pourrait être situé dans l’ancien tribunal de la rue Lecourbe.

Enfin il a également été question de la Traverse. Le Comité Défense Beaugrenelle constate des dysfonctionnements avec des délais d’attente trop élevés entre deux navettes. Il se demande pourquoi elle n’est pas gérée directement par la RATP. La concession a été attribuée par un appel d’offres en 2014, où la Régie n’a pas été retenue. Un nouvel appel est prévu en fin de contrat.

Le résumé de ce CA-CICA n’est pas exhaustif. Il est possible de revoir l’intégralité de ces débats en vidéo sur le site internet de la Mairie du 15ème. 

Valgirardin.fr
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

Laisser un commentaire

Top