Vous êtes ici
Accueil > Le 15ème > Conseil d'Arrondissement > Un CA largement dominé par le logement

Un CA largement dominé par le logement

Lors du Conseil d’arrondissement qui s’est tenu lundi soir, le débat s’est une nouvelle fois cristallisé autour des questions liées au logement. Deux visions s’affrontent entre les élus de la Majorité et les élus de l’Opposition municipale.

Pour la Mairie de Paris, l’une des réponses à la crise et aux demandes croissantes des Parisiens, est l’augmentation du volume de logements sociaux. Entre préemption et construction de nouveaux immeubles d’habitation, Anne Hidalgo, Maire de Paris, intensifie sa politique de logement avec l’objectif d’atteindre 30% de logements sociaux à l’horizon 2030.

Les élus de la Majorité municipale reprochent à cette politique de « construction massive » un manque de vision à l’échelle des quartiers concernés et dénoncent également, avec cette « frénésie d’acquisition », la spoliation des petits propriétaires.

A l’issue de la présentation du bilan 2014 sur l’attribution des logements sociaux dans le 15ème, Laurence Patrice et José Bagdad, Conseillers d’arrondissement de l’Opposition municipale, ont pris la parole tour à tour sur cette question. Ils ont expliqué que la Ville de Paris mettait tout en œuvre pour développer l’offre de logements sociaux, en favorisant la mixité des financements. Ils ont rappelé que sur les 9000 dossiers en attente dans le 15ème, 71% des demandeurs sont éligibles au PLAI, logements destinés aux personnes les plus modestes, alors que leur disponibilité est la plus faible. Faisant remarquer que les logements les plus attribués étant aux normes PLS, logements dits intermédiaires destinées aux classes moyennes, M. Bagdad a souhaité que les PLAI soient davantage représentés.

A propos des préemptions dans le diffus, Mme Patrice a dénoncé les « contre-vérités colportées » entre spoliation du privé et précarisation des propriétaires.

M. Bagdad a également regretté que tous les projets de logements sociaux soient systématiquement rejetés par la majorité en place dans l’arrondissement. Claude Dargent, Conseiller de Paris de l’Opposition municipale, a surenchéri en notant qu’elle fait preuve de beaucoup d’imagination dans l’explication de ses refus : « pas au bon endroit, trop cher, mettre des jardins à la place,… ». Et de conclure sur cette question : « Vous êtes contre les logements sociaux dans cet arrondissement. Les habitants du 15ème vous jugeront sur ce point. »

Sur ce dernier argument, Philippe Goujon, Député-Maire du 15ème et Conseiller de Paris, a expliqué, une nouvelle fois, ne pas apprécier que ces projets soient imposés du haut, sans concertation avec la Mairie du 15ème.

De son point de vue, l’effondrement de la construction privée met une pression trop forte sur le logement social et par conséquent sur les budgets municipaux. Il s’est interrogé ainsi sur le devenir des classes moyennes coincées entre des constructions privées haut de gamme et des logements « très sociaux ».

Pour Jean-François Lamour, Député du 15ème et Conseiller de Paris, « il y a déjà suffisamment de PLAI. Il faut renforcer le PLS afin de maintenir cette mixité que tout le monde a à la bouche. »

Concernant les préemptions, M. Lamour a fait part de la désespérance des propriétaires-bailleurs, qui ont placé leurs économies dans ces logements. Il précise que l’insertion de logements sociaux dans ces copropriétés privées induira fatalement des dysfonctionnements de gestion et une perte de la valeur des biens.

Les élus de la majorité ont dénoncé la densification de certains quartiers où le nombre de logements sociaux est déjà conséquent. Ils demandent davantage d’équipements publics et d’accompagnement social pour faire face à la croissance de la population. Ils ont également insisté sur la saturation des établissements scolaires.

M. Lamour a prédit qu’en faisant « du chiffre et de la grande masse », le résultat qu’obtiendra la Mairie de Paris est la « dégradation ». Il s’est dit « contre le basculement de la sociologie des quartiers. » et M. Goujon de préciser « nous sommes dans la conservation de la qualité de vie des habitants du 15ème. »

 

Autres délibérations

Parmi les autres délibérations de ce Conseil, figurent un bilan sur le fonctionnement des Conseils de quartier, et le vote sur la signature d’une convention de financement pour la création de 60 places de parking à vélo protégées, Véligo, dans la Gare Montparnasse (intégrées au projet de rénovation de la gare, que nous présenterons ultérieurement).

Les élus de la majorité ont également constaté avec regret la diminution constante des subventions aux associations de commerçants pour les illuminations de Noël.

Un projet d’élaboration du Contrat de Revitalisation du Commerce et de l’Artisanat a été soumis au vote. Pour la Majorité, ce projet est intéressant, même si elle reste sceptique sur le moyen d’y parvenir. L’un des problèmes majeurs souligné par Gérard Gayet, Adjoint au Maire du 15ème en charge du Commerce, de l’Artisanat, des Métiers d’Art et des Professions Libérales, est le prix très élevé des loyers. Il faudrait trouver, selon lui, le moyen de les diminuer.

Le prochain Conseil d’arrondissement se tiendra le 30 novembre.

Pour revoir les Conseils en vidéo : cliquez ici

Valgirardin.fr
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top