Vous êtes ici
Accueil > Le 15ème > Politique > Pierre-Yves Bournazel, candidat à la Mairie de Paris, son projet et le 15ème

Pierre-Yves Bournazel, candidat à la Mairie de Paris, son projet et le 15ème

Pierre-Yves Bournazel - février 2019

A un an des élections municipales, Pierre Yves Bournazel, élu du 18ème arrondissement et député de Paris (Agir-Les Constructifs), a annoncé sa candidature à la Mairie de Paris le 12 mars 2019. Face à l’offensive médiatique d’Anne Hidalgo ces dernières semaines, il avait souhaité prendre la parole le 21 février dernier pour rappeler le bilan de l’actuelle maire de Paris et faire le compte de ses promesses non tenues. Adversaire toute désignée, son ambition est de « changer la gouvernance de la ville », en proposant un projet alternatif dont il a précisé les principaux enjeux. Plusieurs élus du 15ème arrondissement y travaillent à ses côtés depuis déjà plusieurs mois.

« Je veux construire une politique parisienne inédite de rassemblement qui dépasse le régime des partis » explique Pierre Yves Bournazel, « en additionnant les forces, les talents et les énergies, des hommes et des femmes qui veulent faire avancer Paris. Je me réjouis de constater que dans le 15ème arrondissement de nombreux élus ont cette vision d’un mandat au service des Parisiens et cette envie de mettre en œuvre des solutions opérationnelles, non dans une logique nationale ou partisane, mais dans une logique locale. Ce qui nous intéresse c’est l’avenir de notre ville, comme l’avenir de nos arrondissements, de nos quartiers. Je veux rassembler celles et ceux qui ont cet idéal. »

Co-construction du projet

Dans cette perspective, Pierre Yves Bournazel travaille actuellement à l’élaboration d’un projet pour la capitale, co-construit avec les Parisiens de tous horizons (simples citoyens, entrepreneurs, artistes, présidents d’association, élus,…) réunis dans une quinzaine de groupes de travail. Il a indiqué quelques-uns des principaux enjeux que sont la mobilité, la culture, la sécurité, la propreté, relever le défi écologique, redonner de la qualité de vie au Parisiens en proposant davantage de lieux de respiration en opposition à la densification.

« Pierre-Yves est le seul à occuper le terrain depuis plusieurs années maintenant. Il va dans chaque arrondissement à l’écoute des élus mais aussi des habitants » explique Jean-Philippe Pierre (Agir), adjoint au maire du 15ème arrondissement. « Personnellement, je participe à plusieurs groupes de travail sur les thématiques ‘voirie’, ‘propreté’ et ‘finances’ » précise-t-il. « La situation financière de Paris est catastrophique, la propreté est complètement laissée à l’abandon, la voierie est dans un état inacceptable. Paris n’est plus la Ville Lumière que nous avons connue. L’idée de Pierre-Yves, que je partage, est de réunir autour d’un projet toutes les sensibilités politiques, mais aussi la société civile, pour une véritable alternative aux six années de mauvaise gestion à Paris. »

Prônant la culture du résultat, Pierre Yves Bournazel a déjà fait part de son souhait de créer une assemblée de citoyens, chargée de vérifier et de contrôler, tout au long de la mandature, la mise en œuvre des engagements électoraux. En substance, il reproche à Anne Hidalgo de ne pas avoir tenu ses promesses de campagne, considérant le « contrat démocratique » passé avec les habitants rompu. Tout au long de son intervention, il a pointé ce qu’il considère comme des auto-contradictions de l’édile parisienne, notamment sur la création d’une police municipale, les dysfonctionnements, les fiascos, comme Autolib ou Vélib’.

Quelques pistes pour le logement

Sur la question du logement, plus largement abordée, Pierre Yves Bournazel a déclaré que « le prochain maire ne sera pas celui qui résoudra le problème du logement » considérant que ce sujet doit être traité « à l’échelle du Grand Paris. La ville ne pourra pas absorber toutes les demandes. » Sans trop dévoiler son projet, il a fait part de quelques propositions : transformer les immeubles de bureaux inoccupés en habitation, mettre fin à la préemption de masse, avoir une offre privée plus conséquente, inventer des éco-quartiers plus diversifiés. Il souhaite également un rééquilibrage pour le logement social, en ciblant davantage les classes moyennes et les familles.

Le logement est également au cœur des préoccupations du 15ème arrondissement, où les débats à ce sujet sont récurrents au fil des Conseils d’arrondissement. « J’en ai discuté avec des élus et avec des habitants du 15ème que j’ai rencontrés à plusieurs reprises » précise Pierre Yves Bournazel. « Nous sommes très déterminés à lutter contre la densification, contre le bétonnage de nos quartiers et de mettre fin à la politique du chiffre de Mme Hidalgo. Nous voulons remettre de la qualité de vie à Paris. »

Prochaine étape pour Pierre-Yves Bournazel sur ce long parcours menant jusqu’à l’Hôtel de Ville, la sortie d’un livre mi-mars, Revoir Paris (Fayard) dans lequel il parle de « l’avenir de Paris. » Qu’en sera-t-il dans 15ème ? Il est encore trop tôt pour dire comment cette « éventuelle » candidature se traduira à l’échelle de l’arrondissement. Tout comme Jean-Philippe Pierre, plusieurs adjoints au maire du 15ème ont déjà rejoint Agir à savoir Jean-Daniel Courtois, Valérie Giovanucci ou Jean-Baptiste Menguy.

A lire aussi :

Anne-Marie Leca
Anne-Marie Leca
Journaliste, créatrice de Valgirardin.fr, Anne-Marie vit et travaille dans le 15ème arrondissement depuis une quinzaine d’années.

Laisser un commentaire

Top