Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Le « Dos » se dévoile et se raconte au Musée Bourdelle

Le « Dos » se dévoile et se raconte au Musée Bourdelle

Back Side - Dos à la mode - Palais Galliera - Musée Bourdelle - Paris 15

De la traine royale à la robe mythique de Mireille Darc, le dos est présenté sous toutes les coutures. Qu’il soit montré, caché, transformé, sublimé ou à peine dévoilé, l’histoire du dos dans la mode est contée au cours d’une exposition originale. Jusqu’au 17 novembre 2019, le Palais Galliera investit le Musée Bourdelle dans le 15ème arrondissement de Paris, avec Back Side-Dos à la mode où les robes des plus grands créateurs côtoient les sculptures d’Antoine Bourdelle.

Givenchy, Balenciaga, Gaultier, Galliano, Saint-Laurent ou encore Schiaparelli, les tenues des plus grands couturiers, parmi d’autres, questionnent la perception de notre dos et de celui des autres tout au long de cette exposition. Elle tend à montrer les multiples façons de présenter cette partie de notre anatomie que nous ne voyons pas.

Souvent oublié dans l’histoire de la mode, le lien entre le corps et le vêtement est ici montré d’un point de vue social et psychologique. Le langage du dos et sa symbolique sont explicités à travers les tenues, les sculptures de Bourdelle, des photos et des extraits de films. Parmi les pièces à voir, il y en a une à ne pas manquer, la robe sculpturale portée par Mireille Darc dans le film d’Yves Robert, Le grand blond avec une chaussure noire (1972).

Back Side - Dos à la mode - Palais Galliera et Musée Bourdelle - Paris 15
« Smoking Pantalon » par Thierry Mugler (Automne-Hiver 1992-1993)

Ainsi le dos peut être absent, chargé par des sacs et autres accessoires, dénudé, contraint, prolongé par des traînes et des volumes ou marqué par des illustrations qu’elles soient utilitaires, contestataires, décoratives ou publicitaires. Il est aussi de plus en plus oublié par les couturiers comme en témoigne un vertigineux mur de photographies des récents défilés. Pour être vus et reconnus dans un tourbillon médiatique qui va de plus en vite, le dos est rendu invisible. Seuls les modèles de face sont immortalisés sur les podiums afin de réduire le temps de traitement et de diffusion des clichés sur les réseaux.

Cette interrogation sur l’avenir de la représentation de ce dos dans la mode ponctue cette très belle exposition présentant une centaine de pièces. Inédite et originale, elle mérite vraiment d’être vue, tant les explications et l’histoire du dos dans mode sont intéressantes à découvrir.

En marge de l’exposition des activités pédagogiques sont proposées durant l’été à tous les publics dès 4 ans, autour de la mode et de la sculpture. Le programme détaillé est disponible sur le site du musée, bourdelle.paris.fr

Rendez-vous au Musée Bourdelle (18 rue Antoine Bourdelle) jusqu’au 17 novembre 2019 pour voir l’exposition Back Side-Dos à la mode.

A lire aussi :

Valgirardin.fr
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

Laisser un commentaire

Top