Vous êtes ici
Accueil > Culture > Sorties-Loisirs > Musique > 21 juin, le jour musical le plus long… dans le 15ème aussi !

21 juin, le jour musical le plus long… dans le 15ème aussi !

Tango Obsession - Bal Blomet - Fete de la Musique - Paris 15ème arrondissement

Envie de participer à la Grand’messe de ce 21 juin 2018 sans sortir de l’arrondissement ? Voici quelques bonnes pistes.

A la fête avant tout le monde…

…Avec ce récital original de musiques de tango. Faire original avec le tango ? Mais oui, parce que avec le groupe Smoking Joséphine ça change tout. Le tango, cette musique de bouge à l’origine, connaît avec ces cinq jeunes femmes sorties diplômées des meilleurs conservatoires, un ton nouveau. Exit le bandonéon, les instruments en ruine des cabarets mal famés de l’Argentine des origines. Sur scène, violons, violoncelle et contrebasse qui pourraient en remontrer au plus difficile de la musique de chambre. Du coup (d’archet) la subtilité de cette musique « de tango » nous saute aux oreilles.

Elles sont magnifiques ces mélodies, tantôt incroyablement chaloupées et dansantes, qu’il devient difficile de rester assis dans son fauteuil, tantôt déchirantes de tristesse, qu’il devient difficile de ne pas sortir son mouchoir. D’autant que la voix rauque du chanteur Yanowski, grand habitué du genre musical, accompagne le « quintet » avec une aisance confondante.

Et que les puristes se rassurent : les « arrangements » pour ces instruments de salon bourgeois ont été signés Beytelmann. Les connaisseurs connaissent, aux amateurs il faut rappeler que Gustavo Beytelmann a été le pianiste et le « music partner » d’Astor Piazzola pendant des années. Deux de ses compositions propres sont d’ailleurs au programme de ce récital.

Récital varié qui s’efforce de nous offrir un vrai voyage historique du tango, des origines, en passant par Piazzola et les grands classiques. Si vous trouvez que votre life manque de passion, allez écouter ce récital. Aucune musique ne rend plus ardent que celle du tango !

Bal Blomet, Tango Obsession, samedi 16 juin 20h30 (photo ci-dessus). Prix des places 15,20 €

Bala Dée et Takeo - Fete de la musique - Paris 15ème arrondissement
Bala Dée et Takeo à la MCJP

Et le 21 juin ? La transe des « percus » ou la grande évasion

Le Japon est traditionnellement fan de percussions. Pour ce jour de fête de la musique, la Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP) nous offre donc un concert de « percu ». Mais pas seulement de culture japonaise. Car le musicien à la fête, Takeo (jeune surdoué trisomique) sera accompagné du groupe Bala Dée, qui lui frappe plutôt des rythmes africains. Le grand continent Noir, autre grande patrie du rythme et des percus comme on le sait… et entend !

Au programme du récital, musiques métissées et instruments exotiques : djembé (tambour en forme de fût, venue d’Afrique noire) pour Takeo, balafon (sorte de cymbalon en bois, aussi venu d’Afrique noire), mais aussi saxo, guitare, basse, batterie… et chants. Voyages et évasions garanties

MCJP. Billets à retirer sur place le jour du concert, à partir de 19h.

D’une église l’autre, au cœur des chœurs !

L’Ensemble vocal Classic & Swing et ses musiciens est bien connu des Valgirardins puisque le groupe semi pro se produit régulièrement le jour de la fête de la musique à l’église St Jean Baptiste de Grenelle. Cette année, même lieu, même heure, avec un programme musical « solidaire ». Laurence Thomazeau, la cheffe de chœur et à l’origine du groupe, explique que ce programme de concert, « est né de la crise actuelle des migrants pour se focaliser finalement sur l’épopée du peuple juif au XXe ». Titre de ce beau programme au cœur des chœurs : Terres promises

Ouverture avec ce poignant psaume hébraïque et les mots de la jeune Anne Frank qui nouent la gorge. Mais juste après, un air traditionnel yiddish (Tumbalalaika), nous rappelle que la tradition juive n’est pas faite que de douleurs. Autre terre promise, les USA. Nous voici à Broadway. La bonne humeur des comédies musicales américaines fait rêver, sourire et danser les américains. Puis le monde grâce au cinéma. Les airs de Gershwin et de Bernstein (mais oui, c’est bien Léonard Bernstein, le grand chef américain qui a composé la musique de West Side Story) deviennent mondialement célèbres et on les fredonne sous toutes les latitudes. Ce soir on retrouve les plus célèbres. Chantées en chœur c’est encore plus chouette !

Pour les impatients, le même programme est donné le vendredi 15 en l’église Saint-Christophe de Javel à 21h. Histoire de pouvoir écouter un autre concert le 21 !

Le jeudi 21, St Jean Baptiste de Grenelle à 21h.

A lire également : La Fête de la Musique dans le 15ème, concerts dès le 16 juin

Sophie Dominique Rougier
Sophie Dominique Rougier
Sophie Dominique Rougier est journaliste de presse écrite, passionnée de musique(s) et flûtiste amateur.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top