Vous êtes ici
Accueil > Culture > Sorties-Loisirs > Salon > Montparnasse fête le livre parisien

Montparnasse fête le livre parisien

Paris se livre 2017 - salon montparnasse - paris 15

Au 56ème étage de la Tour Montparnasse, la 9ème édition du salon « Paris se livre » a ouvert ses portes ce soir, jeudi 14 septembre 2017. Qu’ils soient littéraires, d’art ou pour la jeunesse, les livres consacrés à la Capitale sont à l’honneur jusqu’à samedi. Au cours de la soirée, trois Prix ont été décernés à quatre ouvrages, remis par Catherine Meurisse, marraine de cette édition.

Illustratrice, dessinatrice de presse et auteure de bande dessinée, Catherine Meurisse faisait partie de l’équipe de Charlie Hebdo, rescapée des événements tragiques du 7 janvier 2015. « Je n’aimais plus Paris. C’était le sang. Je n’arrivais plus à rêver. Alors, je suis partie pour Rome à la Villa Medicis, pour retrouver cette capacité à rêver, pour reconquérir la liberté. » Rentrée aujourd’hui, elle était heureuse de participer à ce salon. « Réconciliée avec Paris. Je suis contente d’avoir retrouvé cette ville qui me rend vivante. »

Le Prix Tour Montparnasse, dans la catégorie « Romans ou Essais » a été remis à Maud Simonnot pour son roman La Nuit pour adresse (Gallimard). « Ce prix va si bien à Robert McAlmon. Evidemment, il était l’animateur de toutes les fêtes de Montparnasse dans les années 1920. » Ecrivain, premier éditeur d’Hemingway, ami de Kiki, Man Ray ou Aragon, McAlmon était celui auquel on faisait appel pour sortir un artiste de prison, trouver de la drogue ou organiser un kidnapping.

Il est aussi « celui que Vincent Bouvet, dans son très beau livre, La génération perdue, Des Américains à Paris, 1917-1939 (Ed. Cohen&Cohen) récompensé l’année dernière, a appelé le parrain de toute cette génération perdue. Ce parrain rejoint ce soir toute sa bande sous le ciel de Paris. »

L’ouvrage collectif Paris Art déco (Somogy) d’Emmanuel Bréon, Hubert Cavaniol et Laurent Thion, a reçu le Prix Tour Montparnasse, dans la catégorie « Beaux Livres ». Les lauréats ex-æquo du prix Jeunesse-Mairie du 15ème sont Eva Offredo pour Kiki la fourmi (La Joie de lire) et Isabelle Calabre pour Découvrir Paris est un jeu d’enfant (Parigramme).

A travers l’histoire de Kiki quittant sa province pour monter à la Capitale, « j’ai souhaité rendre hommage à cette ville qui m’a aidé à me construire, à trouver ma voie et être ce que je suis. » Pour Eva Offredo, il est « devenu nécessaire de crier son amour pour elle », pour Paris.

Rendez-vous jusqu’à samedi 16 septembre pour profiter du salon « Paris se livre » et de ses conférences. Entrée libre.

La prochaine édition aura lieu du 29 juin au 1er juillet 2018.

A lire aussi :

 

Valgirardin.fr
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top