Vous êtes ici
Accueil > Culture > Sorties-Loisirs > Salon > Salon de la Généalogie du 15ème : premiers Prix décernés

Salon de la Généalogie du 15ème : premiers Prix décernés

Prix souvenirs familiaux - salon généalogie 2018 - lauréat Yann Boulanger - Paris 15ème arrondissement

Philippe Goujon, maire du 15ème arrt, Marie-Odile Mergnac, éditrice d’Archives & Culture et créatrice du salon, Yann Boulanger, lauréat

Les passionnés ont bravé la neige et le froid pour visiter le Salon de la Généalogie, qui s’est tenu du 15 au 17 mars à la Mairie du 15ème arrondissement. Après la visite des élèves du 15ème le jeudi matin, c’était au tour des généalogistes amateurs et confirmés, toujours aussi nombreux à venir. Cette 4ème édition a inauguré un nouveau rendez-vous, la remise de deux Prix à des manuscrits, le Prix Souvenirs familiaux et le Prix Généalogie & Histoire.

« Ces Prix ont été créés car les gens font de plus en plus de recherches généalogiques et on envie de transmettre » explique Marie-Odile Mergnac, éditrice et créatrice du salon. « Il y a eu tellement de bouleversement sur la fin du 20ème siècle, dans les modes de vie, que les gens ont peut-être encore plus envie de parler qu’avant. Nous avions envie de pouvoir récompenser ces travaux. »

Prix souvenirs familiaux - salon généalogie 2018 - lauréat - Yann Boulanger - Paris 15ème arrondissement
Yann Boulanger, lauréat du Prix Souvenirs Familiaux

Ce samedi après-midi, seul le lauréat du Prix Souvenirs familiaux était présent, Yann Boulanger, pour son manuscrit Lucienne. La règle pour concourir était de proposer un ouvrage à l’échelle de la mémoire humaine où l’auteur parle de ce qu’il a vécu lui-même, ou ses parents et ses grands-parents, à partir de souvenirs qui lui ont été transmis directement.

Yann Boulanger raconte la vie de sa tante qu’il a bien connue, une femme au caractère bien trempé, à la fois impressionnante et fascinante. Née à Rennes, elle part vivre en Allemagne à l’âge de 19 ans. En 1913, elle épouse un allemand dont elle divorcera en 1939. De retour en France, avec son fils, elle redevient professeur et s’engage dans la Résistance au moment où elle est requise par la Kommandantur.

« C’est quand même une personne qui a été allemande et qui a résisté » précise Yann Boulanger. « C’est une personne qui a une double vie, une double culture, française et allemande, deux pays, deux guerres. Elle a de ce point de vue un destin que peu de gens ont partagé. La guerre est un déchirement, surtout celle de 1914. Elle a d’un côté son mari et de l’autre, son frère. Je trouvais que son destin était particulièrement intéressant. »

salon genealogie 2018 - paris 15ème arrondissement
Salon de la Généalogie 2018

Le Prix Généalogie & Histoire a été remis à Odile Godard, qui, habitant Marseille n’a pas pu faire le déplacement. Son manuscrit est « un très beau récit de sa famille des années 1600 à nos jours » souligne Marie-Odile Mergnac. « A chaque fois, est replacé le contexte professionnel, géographique, social de l’époque. Elle le raconte de façon très légère. On ne sent pas le poids du travail réalisé. »

Les lauréats ont été choisis par un jury, parmi 10 finalistes dans chaque catégorie. Leur ouvrage sera édité par Archives & Culture à la fin de cette année. Rendez-vous l’année prochaine pour les découvrir notamment lors de la 5ème édition du Salon, devenu l’un des événements incontournables de la Généalogie.

A lire également :
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top