Vous êtes ici
Accueil > Culture > Sorties-Loisirs > Théâtre > « Trahisons » casse les codes du théâtre

« Trahisons » casse les codes du théâtre

La femme, le mari et l’amant, ce trio habitué des planches est au cœur de l’intrigue de Trahisons, au théâtre La Croisée des Chemins. Cette fois, la pièce d’Harold Pinter est aux antipodes du vaudeville burlesque, tant par la forme que par le fond.

Les comédiens de la Compagnie Icare, parmi lesquels Hugo, le directeur de ce nouveau théâtre, ont choisi ce texte pour son caractère intimiste. « Nous emmenons les spectateurs avec nous comme s’ils étaient aux côtés des personnages dans ce hall d’hôtel ou ce restaurant. Nous voulions entrer plus en profondeur dans les personnages et analyser les ressorts psychologiques de leurs relations », explique Hugo.

Contrairement au vaudeville classique où l’enjeu est de cacher l’infidélité, Pinter s’amuse avec l’incidence de l’aveu et les réactions qu’il procure. Les personnages, interprétés à la perfection par ce trio de comédiens, se retrouvent face au poids du non-dit, étant, tantôt, manipulateur, amoureux ou lâche.

Cassant les codes du théâtre, la mise en scène est déroutante dans les premiers instants, en commençant par la fin avec le salut et les remerciements des comédiens. Elle sert au mieux cette histoire qui s’appuie sur une chronologie inversée des événements : des retrouvailles après la séparation jusqu’à la rencontre des deux amants.

Trahisons est à découvrir tous les jeudis et samedis soir au théâtre de La Croisée des Chemins.

Anne-Marie Leca
Anne-Marie Leca

Journaliste, créatrice de Valgirardin.fr, Anne-Marie vit et travaille dans le 15ème arrondissement depuis une quinzaine d’années.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top