Vous êtes ici
Accueil > Le 15ème > Santé > Salon des Séniors : diagnostiquer la maladie d’Alzheimer grâce au numérique

Salon des Séniors : diagnostiquer la maladie d’Alzheimer grâce au numérique

Justine et Dominique Sauquet Dynseo apps

« Au début on nous prenait un peu pour des fous ! » s’exclame Justine Sauquet, fondatrice de la société Dynseo, « les gens pensaient que ça ne marcherait jamais. » Trois ans plus tard, sa start-up propose une plateforme de services numériques destinée au troisième âge, comprenant notamment des jeux pour stimuler la mémoire.

Elle développe également pour les professionnels de santé une application mobile pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer. La jeune entrepreneuse les présentera le vendredi 8 avril sur le stand du Laboratoire de l’Innovation au Salon des Séniors*.

Nous avons rencontré Justine Sauquet (ci-dessus, à gauche de la photo) dans les locaux de son entreprise, hébergée à l’incubateur Boucicaut depuis l’été dernier.

En quoi consiste votre application sénior ?

J.S. : Notre application mobile Stim’art* regroupe un ensemble de jeux culturels et ludiques (quizz, puzzles, sudoku,…) qui permettent de stimuler la mémoire. Une première version est réservée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. La seconde, avec des niveaux plus difficiles, touche un public plus large, à des fins de prévention et de maintien des capacités cognitives. Certains jeux font appel à des souvenirs anciens car les choses apprises entre 15 et 20 ans s’oublient en dernier.

Ce programme concerne surtout les séniors à domicile et les maisons de retraites. L’important est d’aller à son rythme. Il n’y a pas de chronomètre, pas de mise en échec, même si les utilisateurs peuvent mesurer leurs performances grâce aux statistiques.

jeux stim'art dynseo

Comment avez-vous travaillé sur ce projet ?

J.S. : J’ai toujours aimé passer du temps avec les personnes âgées. Nous sommes allés visiter la maison de retraite voisine où nous avons constaté qu’il y avait peu de distractions adaptées aux pensionnaires, à qui l’on donnait des boîtes de jeux pour enfants.

Nous leur avons mis des tablettes numériques dans les mains pour voir si ça leur plaisait. Leur réaction était parfois surprenante. Certains se sont mis à parler à l’objet, d’autres étaient apaisés par son utilisation. Ils ont testé des jeux déjà existants qui se sont avérés trop rapides pour eux, et comportant trop de publicités.

Nous avons donc développé des jeux adaptés à leur rythme et facile d’utilisation. Et ça marche. Au début, les maisons de retraite louaient les tablettes avec le programme, désormais elles les achètent.

appli santé alzheimer dynseo

Qu’en est-il de votre projet concernant la maladie d’Alzheimer ?

J.S. : Nous développons une application pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer, en collaboration avec l’Hôpital Broca, spécialisé dans ce domaine. Notre objectif est de créer des outils qui permettront de déceler la maladie beaucoup plus tôt. Une batterie de tests cognitifs, une quinzaine qui va du simple repérage au diagnostic complet, sont actuellement en cours de validation clinique. Cela prend du temps car il n’y a pas assez de spécialistes en France. Ils sont très intéressés par ce dispositif car jusqu’à présent les tests se pratiquaient sur papier. Ils vont gagner du temps et en précision.

L’application sera réservée aux professionnels de santé, avec l’idée d’équiper les infirmières à domicile, les médecins généralistes, les orthophonistes et bien sûr les services neurologiques des hôpitaux.

Dynseo, c’est également une histoire de famille puisque Justine travaille avec sa mère Dominique, spécialisée dans le développement d’applications et créatrice des jeux. La version grand public de leur application inclue également les jeux littéraires de sa sœur Sarah, Un texte, un jour et Un poème, un jour.

*Le Salon des Séniors se tient, du 7 au 10 avril 2016, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

*L’application Stim’art est disponible, en plusieurs langues, sur Androïd et iOs.

Crédit photo de couverture : Justine et Dominique Sauquet © Dynseo

Anne-Marie Leca
Anne-Marie Leca
Journaliste, créatrice de Valgirardin.fr, Anne-Marie vit et travaille dans le 15ème arrondissement depuis une quinzaine d’années.

Laisser un commentaire

Top