VALGIRARDIN.FR

Le Monfort Théâtre fait sa rentrée

“Merci de na pas avoir peur de venir dans nos lieux. Le plus grand risque serait le découragement. Vous allez retrouver l’envie de sortir, nous l’espérons. Sans vous, nous ne pouvons pas tenir.” Les spectateurs étaient nombreux* vendredi soir pour découvrir la nouvelle saison du Monfort Théâtre dans le 15ème arrondissement de Paris. De quoi donner le sourire au duo Laurence de Magalhaes-Stéphane Ricordel, directeurs du théâtre, dans ce contexte de crise sanitaire liée à la Covid-19. On les voyait très heureux de retrouver le public, tout comme les artistes, qui se sont succédé sur la scène, ou en pastille vidéo pour les absents, afin de présenter leur spectacle.

Pas moins de 35 spectacles sont annoncés pour cette saison 2020-2021. En cette rentrée, le premier rendez-vous est avec Les Dodos et leur P’tit Cirk. Les cinq acrobates ont dressé leur chapiteau devant le théâtre. Du violon à la contrebasse en passant par les guitares, ils multiplient avec humour mouvements acrobatiques et cascades périlleuses. A voir en famille du 7 au 20 septembre.

Les Dodos - P'tit Cirk - Monfort théâtre Paris 15
Les Dodos – Le P’tit Cirk

Début décembre, place à la danse avec le le festival “Temps Dance” l’avant-goût donné vendredi soir est prometteur. Il ouvre avec “Robot, l’amour éternel” où l’artiste Kaori Ito imite un androïde qui imite l’homme en se questionnant sur le temps qui passe, le vide, la vie et la mort. Une performance poétique au propos universel.

Le festival se poursuivra notamment avec “From IN” par la compagnie chinoise Xienin Dance Theatre et “Faro Faro” de Massidi Adiatou et sa compagnie N’Soleh, chacune aux performances époustouflantes. Place également à un touchant duo père-fils “Des gestes blancs”. Sylvain Bouillet interroge les liens complexes et sensibles de la filiation avec son fils de 10 ans.

Kaori Ito - robot amour éternel - monfort théâtre - Paris 15
Kaori Ito – Robot, l’amour éternel

La programmation laisse aussi une large place à l’humour. Solal Bouloudnine créé au Monfort son premier seul en scène comique avec “Seras-tu là ?” Tout part de la mort de son idole, Michel Berger, et des angoisses qu’elle a fait naître en lui. Comme le dit Laurence de Magalhaes, “si vous avez envie de rire ou de vous détendre, ne prenez pas de cachet venez voir Solal.” En janvier 2021, on y court !

Stéphane Shoukroun et Jana Klein nous ont bien fait rire aussi en évoquant leur spectacle, “Notre histoire”. Il est juif séfarade, et elle, allemande. En couple à la ville et sur scène, ils se confrontent avec beaucoup d’humour aux questions de leurs origines, de la Shoah et à l’antisémitisme qui persiste. A découvrir en novembre.

Le Théâtre Dromesko fera également son retour sur la scène du Monfort avec leurs spectacles “Le jour du grand jour” et “Le dur désir de durer (après-demain, demain sera hier)” dont ils donneront les dernières représentations en mai 2021.

Retenons également l’adaptation du roman de Christophe Honoré, “Ton père”, en novembre et celle de “Moby Dick” en mai avec 50 marionnettes sur scène, dont de nombreuses baleines ! On a hâte de voir ! Il sera aussi question de Buster Keaton et de son univers. “L’homme qui ne sourit jamais” fut l’un des grands inventeurs du burlesque au cinéma. Un spectacle accessible au jeune public à voir en mars 2021.

Ce n’est qu’un très bref aperçu de la foisonnante saison 2020-2021 du Monfort qui nous promet de bons moments en perspective. Ça donne une furieuse envie de retourner au théâtre !

Retrouvez l’intégralité de la programmation sur le site du théâtre : lemonfort.fr

*La disposition du public respectait les règles sanitaires en laissant un fauteuil vide entre chaque personne seule ou en petit groupe.

Valgirardin.fr

Valgirardin.fr

Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

1 commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter

    Votre choix :
    15ème arrondissement16ème arrondissement

    Prochains événements

    octobre, 2020

    X