Vous êtes ici
Accueil > Culture > A l'affiche > Quand la Mode s’adapte au handicap

Quand la Mode s’adapte au handicap

collection mode handicap - chris ambraisse boston - paris 15

Une exposition originale est à découvrir tout l’été au premier étage de la Mairie du 15ème. Pas de sculptures, ou autres, à admirer sous tous les angles, mais une collection de vêtements imaginés par un créateur, Chris Ambraisse Boston, dont la particularité est d’être adaptés aux personnes en situation de handicap.

Jupe, manteau, pantalon, chemise,… ces pièces sont à découvrir car, en plus d’être belles, elles sont intéressantes par l’ingéniosité de leur conception. Pouvant être aussi bien portées par les personnes valides, ces tenues facilitent l’habillage des personnes non valides tout en conservant un esprit « mode ».

Engagée depuis près de 10 ans dans cette aventure, l’association Mode & Handicap… c’est possible ! fondée et dirigée par Chris Ambraisse Boston, a fait de lui un précurseur dans ce domaine. Nous l’avons rencontré hier soir lors du vernissage de l’exposition.

mode handicap - chris ambraisse boston - paris 15
Chris Ambraisse Boston

Comment est née cette idée ?

Cette idée est venue suite à une rencontre avec une personne handicapée dans le métro. Alors que j’étais en train de dessiner, elle m’a dit « c’est beau ce que vous faites, on aimerait bien avoir des vêtements un peu créateur, mode, mais aussi facile à mettre ». Ce sont deux univers qui ne vont pas du tout ensemble. L’idée était de réconcilier les deux.

Comment avez-vous procédé au départ ?

Je connaissais très bien le monde de la mode, mais celui du handicap pas du tout. J’ai rencontré des personnes en situation de handicap, des médecins, des ergothérapeutes, des professeurs,… L’idée était de comprendre comment ces personnes portent les vêtements. J’ai été assez surpris de voir qu’il n’y avait pas de tenues adaptées. Les personnes en fauteuil, avec un handicap assez lourd, les paraplégiques, avaient beaucoup de mal à s’habiller.

Je me suis dit pourquoi ne pas créer des vêtements qui seraient à la fois portés par des personnes valides et des personnes en situation de handicap, et casser cette discrimination. C’était un challenge !

Quelles sont les différences avec une collection classique, dans la structure du vêtement, sa conception ?

Le principe est d’équilibrer le vêtement, d’essayer de comprendre le mouvement du corps de la personne handicapée tout en pensant à la personne valide. Pourra-t-elle le mettre ? Sur une veste, par exemple, c’est de trouver l’emplacement du zip, par rapport à l’enfilage, soit sous les bras, soit au niveau des épaules jusqu’aux manches ou aux poignets. On reste dans la mode, avec des vêtements du quotidien, pouvant être portés par tout le monde.

Cela n’a pas du être évident de créer ces vêtements pour tous ?

Ce n’était pas évident de trouver l’équilibre, la communication, les mots. L’idée est de faire passer un message à la société. Ces personnes ont le droit d’être élégantes, belles. Ce n’est pas facile, mais il y a, aujourd’hui, une vraie prise de conscience des multi-marques qui vont aller sur ce marché. Il y a une vraie demande. Pour moi c’était important d’innover, de créer et de faire participer les personnes concernées.

En attendant de découvrir son défilé organisé en octobre prochain à la Mairie du 15ème à l’occasion du Forum du handicap, n’hésitez pas à venir voir de près ces créations originales de Chris Ambraisse Boston jusqu’au 1er septembre.

Anne-Marie Leca
Anne-Marie Leca
Journaliste, créatrice de Valgirardin.fr, Anne-Marie vit et travaille dans le 15ème arrondissement depuis une quinzaine d’années.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top