Vous êtes ici
Accueil > Culture > Histoire / Patrimoine > Athanase Bassinet, ancien maire du 15è peu connu, au parcours exemplaire

Athanase Bassinet, ancien maire du 15è peu connu, au parcours exemplaire

Athanase Bassinet - Paris 15

Sa personne et son engagement politique étaient jusqu’alors inconnus des Parisiens. Ancien président du Conseil général de la Seine, sénateur et maire du 15ème arrondissement de Paris jusqu’en 1914, Athanase Bassinet revient dans la lumière grâce à son arrière-petit-fils. Jean-Louis Deligny lui consacre un ouvrage, La Vie prodigieuse d’Athanase Bassinet (Presse des Ponts) et une conférence le 7 janvier 2020.

Homme politique parisien, Athanase Bassinet fut également un bâtisseur. Son entreprise a construit quelques-uns des immeubles post-haussmanniens parmi les plus beaux de la capitale, dont certains sont situés dans le 15ème. Rencontre avec Jean-Louis Deligny, polytechnicien et ingénieur des Ponts-et-Chaussées, admiratif du parcours de son aïeul.

Qui était Athanase Bassinet ?

C’était un enfant du peuple au destin hors du commun par rapport à ses origines et à l’aboutissement de sa carrière malheureusement interrompue par un décès prématuré à 64 ans. C’était un homme à l’énergie absolument formidable; avec une puissance de travail extraordinaire. D’autre part, il a eu des convictions inébranlables du début à la fin de sa carrière politique. Toute sa vie, il a été un homme au service de ses concitoyens.

Comment analysez-vous sa réussite ?

Il avait l’ambition très forte de prendre des revanches, sans esprit de vengeance. Montrer par son action qu’il pouvait apporter beaucoup de chose à ses concitoyens. Il a eu une enfance misérable, vivant dans une masure avec sa famille particulièrement pauvre. Orphelin à 9 ans, son parcours lui a permis d’acheter le château de son village, Chantôme dans l’Indre*.

10 rue Valentin Haüy, immeuble construit par l’entreprise Bassinet

Quel a été ce parcours ?

Il a eu un apprentissage très difficile. Arrivé à Paris, il est parti de zéro. Il a commencé comme aide-maçon, puis maçon, compagnon maçon, chef de chantier et a fondé; l’aboutissement, la revanche, sa propre entreprise où il y a employé jusqu’à une centaine de personnes. En quittant son village à 9 ans, il savait à peine lire et écrire. Il a suivi des cours du soir à la mairie du 15ème jusqu’à l’âge de 35 ans, acquérant une culture générale assez hors du commun, aussi bien en français, qu’en mathématique, etc… Dans tous ses discours, que j’ai pu lire en intégralité, il utilisait un français impeccable. Il est devenu conseiller municipal en 1886 et sénateur de Paris en 1899. Militant socialiste, très ami de Georges Clemenceau, ce dernier l’a nommé maire du 15ème en 1906. Il occupa ces fonctions de sénateur-maire jusqu’à sa mort en 1914.

Quelle a été son action politique, en quelques exemples ?

Il a connu des conditions difficiles pendant toute sa jeunesse. Sa vie politique a été véritablement marquée par cette expérience du terrain, que n’avaient pas forcément tous les élus. Il connaissait parfaitement la vie des ouvriers. S’il a toujours milité en leur faveur, il a été aussi un grand défenseur des droits de la femme. A l’époque ce n’était pas forcement évident. Il a défendu l’égalité entre les femmes mariées et les mamans célibataires. Président de l’école de la rue Fondary, dédiée à la formation professionnelles des jeunes filles, il considérait qu’elles devaient avoir un métier. Il était également en avance sur son temps concernant la peine de mort. Il a voté avec le conseil municipal de Paris en faveur de son abolition, presque un siècle avant Robert Badinter. Son humanisme tout à fait remarquable m’a frappé. Il s’est beaucoup occupé de l’hôpital Necker, aidé Pasteur pour la vaccination, contre la diphtérie notamment, et pris des mesures d’humanisation pour les indigents et les infirmes, sans sectarisme aucun. Il a eu aussi à gérer la grande crue de 1910

Quid de son entreprise de travaux publics ?

Avec mes cousines et mon frère, nous avons parcouru les rues de Paris à la recherche des immeubles construits par l’entreprise Bassinet, car nous n’avions pas de répertoire. On en a découvert 18, même si l’on ne pense pas les avoir tous trouvé. Ils sont beaux, de style post-haussmannien, avec des éléments d’art nouveau, des têtes de lion, de femmes, de petites sculptures autour de fenêtres, des balcons très travaillés,…

Vous sentez-vous plus proche de votre arrière-grand-père ?

J’ai lu 3 000 comptes-rendus d’assemblées sur des sujets importants grâce à la base de données Gallica de la Bibliothèque Nationale. J’ai eu l’intégralité de ses discours et de ses interventions, ses propres paroles, ses boutades, ses colères, tout ce qu’il a pu dire ou faire pendant ses presque 30 années de vie politique. Cela a été une découverte magnifique.

116 rue Lecourbe, immeuble construit par l’entreprise Bassinet

Athanase Bassinet sera également reconnu par la Ville de Paris dans les prochain mois avec l’attribution de son nom à une placette du 15ème, au croisement des rues Lecourbe, Cambronne et Mademoiselle. Proche d’Adolphe Chérioux, il établit son entreprise et sa famille dans le « triangle » rues de Vouillé, Labrouste…

Dans son prochain ouvrage, Jean-Louis Deligny s’intéressera à son grand-père, Edmond Régy, gendre d’Athanase Bassinet. Dans le 15ème, il fut notamment le 2ème constructeur français d’avions et d’hélices. Il résidait avec sa famille rue Saint-Lambert. En attendant la publication du livre, l’auteur donnera une conférence le 30 avril 2020, dans le 15ème.

Pour découvrir le parcours d’Athanase Bassinet, rendez-vous le mardi 7 janvier à 16h pour une conférence ou plongez-vous dans l’ouvrage très documenté et abondamment illustré La Vie prodigieuse d’Athanase Bassinet (Presse des Ponts) de Jean-Louis Deligny.

*La ville de Chantôme a fusionné avec Eguzon. Le château familial, revendu, abrite désormais la mairie et le musée de la Vallée de la Creuse.

A lire aussi :

Valgirardin.fr
Valgirardin.fr
Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

Laisser un commentaire

Top