Vous êtes ici
Accueil > Culture > Sorties-Loisirs > Musique > Le Quatuor Amanecer au Festival Monte le Son

Le Quatuor Amanecer au Festival Monte le Son

quatuor amanecer (c) Studio GarmO - concert - Paris 15

Festival Monte le Son à la médiathèque Marguerite Yourcenar le 30 novembre 2017. Au programme, les trois mousquetaires de la guitare (qui sont donc quatre) du Quatuor Amanecer. Avec un récital chaud et ensoleillé. Rien de tel en cette saison…

Comment êtes-vous arrivés sur ce festival, Monte le son, organisé par Paris Bibliothèques ?

Hervé Merlin : Comme le festival s’organise cette année autour de la guitare, nous avons été approchés par les organisateurs… puisque nous sommes un quatuor de guitaristes ! J’ai l’air de plaisanter, mais nous sommes très fiers d’avoir été choisis. En fait, même si avec Johann Calac, Christophe Chevallier et Sébastien Lemarchand, mes trois autres amis guitaristes, nous avons tourné un peu partout avec nos récitals, ce sera notre premier concert à Paris. Vous pensez si on attend la date avec impatience !

Préparez-vous ce concert de façon un peu différente, puisque le contexte et le public seront différents ?

H.M. : Pour vous répondre, je vais vous raconter une anecdote. Nous avons donné un concert il y a peu, en Azerbaïdjan, à Bakou. L’organisateur nous avait prévenus : ne vous attendez pas à un concert à l’occidental, avec public bien rangé, muet et écoutant religieusement la grand’messe. On s’attendait donc à tout… En fait pendant toute la durée du récital on aurait entendu une mouche voler ! Le son doux et bas de la guitare avait fait le job. Ceci pour vous dire que la guitare se prête, plus facilement que d’autres instruments sans doute, à toutes les formes de « concerts » et que jouer dans une médiathèque avec un public supposé différent n’a rien d’inattendu pour nous. Nous sommes devant un beau concert à préparer, voilà tout.

La guitare, qu’elle soit classique ou rock est bien plus pratiquée que d’autres instruments, vous avez une explication ?

H.M. : Pas très facile de répondre à cette question. Côté jeunes, c’est sûr que c’est plus glamour d’arriver avec une guitare en bandoulière au collège qu’avec un basson ! Plus sérieusement, je pense qu’on a tous une image de guitare dans la tête. Lorsqu’on vous dit « guitare » vous visualisez immédiatement à quoi ça ressemble, même si vous n’être pas musicien ou mélomane. Ce n’est peut-être pas pareil pour une clarinette, un tuba, des percussions. Idem pour le son de la guitare, immédiatement reconnaissable. En ce qui me concerne, je trouve qu’il y a un rapport très sensuel avec cet instrument : le pincement des cordes, le son doux… Enfin le succès universel de la guitare est là aussi parce que son répertoire est infini : rock, blues, classique, flamenco…

Précisément au milieu des artistes qui animent Monte le son, vous serez les seuls guitaristes à proposer un récital de musique classique ?

H.M. : Oui, il me semble bien. Nous sommes des musiciens classiques à la base, même si ces « appellations contrôlées » ont tendance à voler en éclats depuis quelques années. Notre programme du 30 novembre est donc composé de pièces classiques, mais aussi d’une transcription du grand Piazzolla, le grand du tango. De plus, les auteurs que nous allons jouer, Torroba, Turina et Manuel de Falla ont les couleurs de l’Espagne. Et quand on marie Espagne et guitare, l’esprit flamenco n’est pas loin. En résumé ce concert sera ensoleillé, enjoué, rythmé !

Rendez-vous le 30 novembre, de 19h à 21h, entrée libre dans la limite des places disponibles.


Autre événement au programme de Monte le Son :

Atelier : Fabriquez une guitare électrique avec des éléments de récup’

Médiathèque Marguerite Yourcenar, samedi 25 novembre, de 14h à 17h, à partir de 12 ans (sur inscription)

Rencontre avec Taï-Luc de la Souris Déglinguée !

Bibliothèque Andrée Chedid, vendredi 1er décembre, de 19h à 20h30

Retour sur quelques événements de la médiathèque :
Sophie Dominique Rougier
Sophie Dominique Rougier
Sophie Dominique Rougier est journaliste de presse écrite, passionnée de musique(s) et flûtiste amateur.

Laisser un commentaire

Top