Le Musée de la Poste s'exporte

Le Musée de la Poste s’exporte

Pendant la fermeture de l’Adresse-Musée de la Poste, pour rénovation, ses collections en profitent pour voyager. Pièces uniques ou encore jamais montrées au public, l’univers du timbre s’expose actuellement dans trois musées parisiens.

Mémoires gravées

Général Leclerc, projet de timbre non retenu, Raoul Serres, 1948 - (c) Musée de la Poste

Première étape dans le 15ème arrondissement, au Musée du Général Leclerc/Libération/Jean Moulin, avec l’exposition “Mémoires gravées – Les timbres racontent la guerre de 39-45.”

A l’occasion du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, cette exposition présente le travail des artistes, dessinateurs et graveurs. Résistance, Libération, chacun donne sa vision du conflit. Certaines pièces, épreuves, croquis et poinçons, sont montrés pour la première fois au public. Un moment privilégié pour découvrir le parcours de création du timbre-poste, de la maquette à son émission.

Photo : Général Leclerc, projet de timbre non retenu, Raoul Serres, 1948 – © Musée de la Poste

> A voir jusqu’au 8 novembre 2015

Archi-timbrée

Exposition Archi TimbréeLe Musée de la Poste et la Cité de l’Architecture proposent un parcours commun “Archi-timbrée” dans les trois galeries du Musée des Monuments Français. Un cinquantaine de timbres sont ainsi présentés aux côtés des ouvrages exposés qu’ils représentent.

Par exemple, le moulage de “La mise au tombeau du Christ” de l’église Saint-Etienne à Saint-Michel (Meuse) et le timbre poste, émis le 17 octobre 1988.

Les premières émissions de timbres figurant les plus beaux sites de France datent de 1929. Ces timbres aux sujets architecturaux sont une forme de publicité touristique, avec le souhait d’offir la meilleure vitrine des créations d’art en France.

Photo : Le Sépulcre St-Michel, timbre, dessin-Huguette Sainson, gravure-Pierre Albuisson, 1988 – © Musée de la Poste

> A voir jusqu’au 21 septembre 2015

Churchill – De Gaulle

ExpoChurchillDeGaulleEnfin, une pièce unique est à découvrir au Musée de l’Armée, au cours de l’exposition “Churchill – De Gaulle”. Il s’agit d’un projet de timbre franco-anglais où figurent les portraits du roi George VI et du président de la République française Albert Lebrun. Il symbolise l’union politique envisagée, mais avortée, entre Anglais et Français, entre septembre 1939 et juin 1940.

Photo : George VI-V.Auriol, projet de timbre non retenu, Henry Cheffer, 1940 – © Musée de la Poste

> A voir jusqu’au 26 juillet 2015

La réouverture du Musée de la Poste est prévue en 2019, au 37 boulevard de Vaugirard.
Laissez votre commentaire
Commentaire
Nom
E-mail