Ateliers Vaugirard : climat tendu lors de la réunion publique de concertation

Ateliers Vaugirard : climat tendu lors de la réunion publique de concertation

Mardi soir, une réunion publique de concertation s’est tenue à la Mairie du 15ème au sujet du projet de réaménagement des Ateliers Vaugirard.

Toutes les parties concernées étaient au rendez-vous : responsables du projet de la RATP, architecte, paysagiste, exécutif municipal et membres de la Commission d’enquête. Les exposés de chacun se sont déroulés dans un calme relatif. L’ambiance était nettement plus électrique lors de la discussion avec les riverains et leurs représentants.

Cette concertation entre dans le cadre de l’enquête publique qui est actuellement en cours. Les habitants peuvent donner leur avis jusqu’au 22 octobre 2015, lors des permanences à la Mairie du 15ème ou en écrivant directement au Président de la commission d’enquête.

A lire aussi :

Le projet de la RATP

Ce projet prévoit la rénovation des ateliers de maintenance de la Ligne 12 de la RATP. Les trains actuels seront prochainement remplacés par des voitures plus modernes. Avec la suppression de voies ferrées, l’emprise des nouveaux ateliers sur la parcelle sera moindre. La régie de transport a souhaité exploiter cette place rendue disponible en développant un projet immobilier mixant activité industrielle et logements.

Rémi Feredj, Directeur immobilier de la RATP, a mis en avant le désenclavement de ce secteur, d’une surface de 2,4 hectares, que les riverains sont actuellement obligés de contourner. Même si cet objectif sert les intérêts de la RATP, il explique que ces nouveaux aménagements seront profitables aux habitants.

Une voie nouvelle sera créée connectant les impasses Théodore Deck et Lecourbe, reliant ainsi la rue Lecourbe à la rue de la Croix-Nivert. Elle fera entre 10 et 12 mètres de large, avec une circulation à sens unique, dont la vitesse sera limitée à 30 km/h, et intégrera une voie cyclable.

Une allée jardinée entièrement piétonne fera la jonction entre la nouvelle voie et la rue de la Croix-Nivert.

Les nouveaux bâtiments seront écologiques, avec la gestion des eaux pluviales et une toiture végétalisée de 10 000 m2. Pour le paysagiste du projet, il s’agit d’une surface exceptionnelle dans Paris qui favorisera la biodiversité. Ces végétaux permettront de lutter contre l’effet d’îlot de chaleur.

Les porteurs de projet ont également présenté les plans de coupe, des éléments de l’étude d’impact comme l’ensoleillement et évoqué quelques systèmes d’insonorisation mis en place pour préserver la tranquillité des riverains.

Plan Masse Ateliers Vaugirard Paris 15ème
Plan Masse du projet de rénovation des Ateliers Vaugirard

Les objections de la municipalité

Face à la RATP, l’exécutif municipal, emmené par Philippe Goujon, Député-Maire du 15ème, n’est pas du tout satisfait du projet en l’état. Il reproche le manque d’espaces verts au sol, la suppression de 100m2 de jardin utilisé par la crèche, l’emplacement de la nouvelle voie le long du mur de cette même crèche, abritant les dortoirs des bébés, qui seront gênés par la circulation des camions. Il exige que celle-ci soit tranquillisée et protégée.

Avec cette prévision de 440 logements supplémentaires, il craint une densification trop importante du secteur. Il n’est pas contre leur construction à condition que de nouveaux équipements municipaux, des commerces et des jardins voient le jour également.

Le Maire en convient, ce projet pâti en partie du contexte dans lequel se trouve ce quartier du 15ème, où la construction de logements est jugée intense. Sur un plan architectural, il souhaite que ces nouveaux bâtiments s’intègrent dans le plus grand respect de l’existant et des habitants.

Pour les travaux, Philippe Goujon demande la création d’un comité de pilotage, qui avait déjà été prévu par la RATP. Pour lui, il s’agit d’un projet de très grande envergure, le plus grand chantier entrepris dans le 15ème pour les 10 prochaines années. Evoquant les “10 ans d’enfer” subis par les riverains du centre commercial Beaugrenelle, il ne veut surtout pas que ces désagréments se reproduisent ici.

Inquiétudes des riverains

Lorsque les habitants ont pris la parole, les inquiétudes et les interrogations sur le devenir de leur quartier étaient au cœur du débat. Elles ont porté sur la sécurisation de la nouvelle voie, sur les conséquences pour la crèche, sur les impacts visuels, sonores et environnementaux des nouvelles constructions. Certains ont proposé d’autres solutions d’aménagement, qui ont toutes été rejetées par le RATP car jugées infaisables. Le climat était pour le moins tendu.

Pour l’instant, Philippe Goujon et les élus de sa majorité municipale ne sont pas opposés au projet mais ne le valident pas non plus en l’état. En attendant d’y voir plus clair, ils s’inscrivent dans une démarche constructive d’écoute et de dialogue.

  • Hélène

    Hélène

    19/10/2015

    Un grand merci pour ce compte-rendu, je n’avais pas pu participer, j’en sais donc l’essentiel grâce à vous !

  • Bertie

    Bertie

    25/11/2015

    On peut mettre ces réactions des riverains en perspective avec la décision de la Mairie de Paris (pas du XVème) d’annuler le projet de rénovation du square Clos Feuquières tout proche et d’y construire un HLM (sur le bord), alors même que des logements viennent d’être créés rue de la Croix Nivert en face de l’entrée du parc.
    Autrement dit on réduit toujours plus les espaces verts et les “ouvertures” au profit d’immeubles de 5 ou 6 étages !
    A noter : la rénovation du square Clos Feuquières a peut-être été relancée grâce aux votes lors du budget participatif …?

Répondre à Bertie Annuler la réponse
Commentaire
Nom
E-mail