Station de métro Pasteur, travaux d'étanchéité annoncés pour les prochains mois

Station de métro Pasteur, travaux d’étanchéité annoncés pour les prochains mois

Alors que les riverains sortent de deux ans de travaux d’aménagement du boulevard Pasteur, subissent encore le retard des travaux de la CPCU, la RATP s’apprête à « remettre le couvert » ! Une intervention d’étanchéité est nécessaire rapidement au niveau de la station de métro Pasteur dans le 15e arrondissement de Paris, le risque sécuritaire étant élevé. Le plan, présenté lors du Conseil de quartier Pasteur/Montparnasse du 9 novembre 2022, a ulcéré l’ensemble des personnes présentes. Et pour cause… 

Pendant deux ans, le boulevard a été réaménagé, végétalisé, des arbres plantés, pour un budget de plus d’un million d’euros financé par le contribuable, notamment via le Budget participatif. Alors que ces travaux sont achevés depuis à peine un an, les riverains ont donc appris mercredi soir, qu’une partie de ces aménagements allaient être démolis pour réaliser des travaux d’étanchéité sur la station de métro Pasteur. 

Sur une zone de 200 à 300 m2, au niveau du terre-plein central, depuis la rue de Vaugirard, côté Ligne 6, la RATP prévoit d’ouvrir la chaussée afin d’aller au plus proche du toit de la station. Les réparations vont être effectuées pour recevoir l’étanchéité, une sorte de moule qui doit englober tout le toit et ses retombées, sur 2 à 3 mètres de profondeur autour de l’ouvrage. 

Les représentants de la Régie ont annoncé qu’il était impératif d’abattre huit des arbres présents sur la zone concernée, la réglementation interdisant de travailler auprès des arbres situés à moins de 2 mètres. Ils seront replantés aux mêmes endroits avec un système qui préservera l’ouvrage des racines. La période d’abattage est courte, mars et avril 2023, de même que celle pour replanter les arbres, soit février et mars 2024. Les travaux devront être réalisés entre-temps. 

La RATP a indiqué faire en sorte que les travaux durent le moins longtemps possible, entre 6 et 7 mois, et soient le moins gênant. Elle devra faire en sorte de maintenir l’accès aux lignes de transport et de limiter l’impact sur la circulation, l’aménagement de la piste cyclable bidirectionnelle de la rue de Vaugirard compliquant la situation pour l’opérateur. 

Outre le fait de casser les nouveaux aménagements du boulevard, ce qui a suscité la colère des personnes présentes est d’entendre la RATP expliquer que cette intervention d’étanchéité était « enregistrée de longue date » et que les travaux viennent d’être décidés pour 2023. Le Conseil de quartier ne comprend pas le manque de coordination avec la Ville, la Régie se défendant d’en être responsable. Le Conseil se demande également comment la population va pouvoir accepter ça. Présent lors de cette réunion, le maire du 15e, Philippe Goujon, s’oppose à ces travaux et demande à ce qu’ils soient réalisés d’une autre manière, au moyen d’un autre dispositif, rappelant le cauchemar enduré par les riverains de l’avenue Emile Zola, lors des travaux d’étanchéité de la station éponyme. A suivre…

Laissez votre commentaire
Commentaire
Nom
E-mail