Vous êtes ici
Accueil > Le 15ème > Un Mémorial en hommage aux soldats morts pour la France

Un Mémorial en hommage aux soldats morts pour la France

Cérémonie Mémorial Opex - François Hollande Parc André Citroën - Paris 15

Depuis 1963, 600 militaires sont morts pour la France au cours d’opérations extérieures, les OPEX en jargon militaire. Afin de leur rendre hommage, un Mémorial sera érigé dans le parc André Citroën. Le président de la République, François Hollande, a inauguré le lancement des travaux, le mardi 18 avril, dans le jardin Eugénie Djendi (ex-Jardin Noir).

Qu’ils soient de l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine nationale, des directions et services interarmées et de la gendarmerie nationale, les militaires ont participé à 130 opérations extérieures depuis 1963. Ces OPEX s’enchaînent et se superposent depuis une quinzaine d’années : Tchad, (2008), Afghanistan, (2002-2013), Libye (2011), Mali (2013), Irak-Syrie (2014-2017),…

En tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, la France contribue également aux actions militaires en envoyant des soldats sous « Casques bleus ». De même, elle prend part, aux côtés de ses alliés, aux opérations militaires de l’OTAN. Au sein de l’Europe de la Défense, elle assure des opérations de maintien de la paix et des missions à caractère humanitaire.

Ce Mémorial exprimera la reconnaissance éternelle de la Nation, en honorant le souvenir de ces soldats qui ont fait le sacrifice de leur vie, tout en rappelant à leurs camarades et à leurs familles que la France ne les oublie pas.

OPEX - Serval - Mali - mars 2013 (c) ECPAD
Opération Serval – Mali – mars 2013 © ECPAD

Tandis que la scénographie du Mémorial a été confiée au cabinet d’architecte Jean-Paul Viguier, le monument sera créé par l’artiste Stéphane Vigny. Impressionné par la solennité et l’universalisme de ces moments où le cercueil est porté, il a réfléchi autour de notions importantes telles que la mort, l’absence et le travail de mémoire.

Son œuvre, qui prendra place au cœur du jardin, représentera un groupe de six porteurs, constitué d’une femme et de cinq hommes. Ces six figures humaines, en bronze, porteront un cercueil non-visible.

« Cette œuvre vise moins à créer des émotions qu’à en accueillir » précise Stéphane Vigny. « La présence active de ce vide invite chacun d’entre nous à reconstruire mentalement l’objet manquant. C’est ce mécanisme de restitution qui est essentiel dans cette œuvre puisqu’il s’associe avec le rappel à la mémoire d’un être disparu. Par ce mécanisme, c’est l’ensemble de la communauté qui participe au deuil en contribuant à combler ce vide en permanence. »

Ce Mémorial entend sensibiliser le grand public à l’importance de l’engagement opérationnel de la France et des missions de maintien de la paix qu’elle conduit.

La cérémonie a eu lieu en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, Anne Hidalgo, maire de Paris, Philippe Goujon, député-maire du 15ème, et Jean-François Lamour, député du 15ème.

Valgirardin.fr
Valgirardin.fr

Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l’actualité du 15ème arrondissement

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top