Vous êtes ici
Accueil > Au Jardin > COP21 : Ecologistes espagnols hébergés au Gymnase Cévennes

COP21 : Ecologistes espagnols hébergés au Gymnase Cévennes

AMA Gymnase Cévennes - COP21

Après 1740 km parcourus à vélo en 24 jours, depuis Madrid, les militants de l’association espagnole AMA, qui lutte contre le réchauffement climatique, sont arrivés jeudi dernier à Paris dans le 15ème. Ils sont venus participer à la manifestation pour le climat qui s’est déroulée samedi 12 décembre sur le Champs-de-Mars. Accueillis par Isabelle Lesens, Conseillère d’arrondissement déléguée à l’Espace public et aux mobilités actives, la cinquantaine de cyclistes a trouvé refuge au Gymnase Cévennes.

Rencontrés vendredi soir, ces activistes estiment que la COP21 était la dernière chance de trouver un accord en faveur du climat. « Nous avons tenu à être présents à Paris pour vivre ce moment historique », se réjouit Hector, 40 ans, président de l’AMA. « La manifestation de samedi est un moyen de donner aux citoyens le dernier mot », la conférence devant initialement s’achever vendredi 11 décembre. Il explique son engagement en faveur de l’écologie car « Nous n’avons qu’une seule planète. Elle est la base de la vie. Ne pouvant pas se défendre seule, elle a besoin des hommes. »

AMA en route pour Paris et la COP21
Les militants en route pour Paris et la COP21 © AMA

L’un des membres du groupe est venu spécialement d’Argentine pour vivre cette aventure. Javier, 71 ans, est écrivain, « j’ai vendu mes livres sur la plage pour financer ce voyage. J’ai été aussi beaucoup soutenu et encouragé », notamment, par le Gouverneur de sa province qui lui a acheté 1000 livres. Pour lui, « les Nations cannibalisent la planète. Personne ne prend sa défense. »

Ce voyage, qui a nécessité plus d’une année de préparation, a connu un grand nombre de défections en raison des attentats. Hector et ses comparses ont été agréablement surpris et très reconnaissants de l’accueil qui leur a été réservé lors des étapes françaises. Sur la route, ils étaient salués à coup de klaxon et encouragés à poursuivre leur route. Deux étapes les ont beaucoup marqués : à Barbezieux, où un buffet surprise et une bonne soupe les attendaient et à Bordeaux où, accueillis par une quarantaine de famille, ils ont logé chez l’habitant.

Au retour, ils reprendront la route, mais, cette fois, en laissant leur vélo dans la remorque…

Anne-Marie Leca
Anne-Marie Leca
Journaliste, créatrice de Valgirardin.fr, Anne-Marie vit et travaille dans le 15ème arrondissement depuis une quinzaine d’années.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Top