VALGIRARDIN.FR
Beaugrenelle - Paris 15

133 commerces de moins dans le 15ème arrondissement parisien

Au cours des trois dernières années, le 15ème arrondissement de Paris a connu une stabilité de sa densité commerciale. Dans l’étude menée en octobre 2020 par l’APUR (Atelier Parisien d’Urbanisme), il est enregistré une perte de 133 commerces et services commerciaux, établissant le nombre de structure à 4581.

Le tissu commercial du 15ème est porté par les commerces de proximité, implantés principalement le long de quatre voies marchandes, les rues Lecourbe, Saint-Charles, de Vaugirard et de la Convention. Deux grands pôles attirent une clientèle bien au-delà de l’arrondissement où se trouvent les centres commerciaux, “Maine-Montparnasse” qui est actuellement en travaux, et Beaugrenelle. Ce dernier bénéficie de la possibilité d’ouvrir le dimanche car implanté au sein d’une Zone Touristique et Internationale (ZTI).

La densité commerciale reste stable dans le 15ème avec une moyenne de 20 commerces pour 1000 habitants, contre 28 dans l’ensemble de la capitale. La densité de commerces alimentaires, en très légère baisse, est également inférieure à la moyenne parisienne, avec 2,7 commerces pour 1000 habitants contre 3,5 à Paris. A contrario, on observe une légère hausse des commerces de restauration, du fait principalement de la restauration rapide assise, comprenant la vente à emporter, et les restaurants traditionnels.

Chiffres clés du 15ème arrt. (c) APUR

La diminution des commerces “non alimentaires” est la plus importante avec une baisse de 6%. Le plus grand nombre de fermeture se trouve dans le secteur du prêt-à-porter. Dans une moindre mesure, la disparition de magasins concerne également les librairies, la vente de journaux, les agences de voyage ou encore les agences bancaires. Enfin, le taux de vacances reste stable à 9,2%.

Depuis 2017, le secteur Castagnary bénéficie du dispositif Paris’Commerce. Il comptabilise 260 locaux dont 148 commerces et services commerciaux. L’objectif est de lutter contre la vacance commerciale. Il est observé une baisse de 23%, soit 9 locaux vacants en moins. Notons la création de 4 commerces alimentaires supplémentaires.

Cette étude “L’Evolution des commerces à Paris” est menée tous les 3 ans depuis 20 ans par l’APUR en partenariat avec la Ville de Paris et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Les résultats détaillés sont disponibles sur le site www.apur.org.

A lire aussi :

Valgirardin.fr

Valgirardin.fr

Valgirardin.fr est le site indépendant consacré à l'actualité du 15ème arrondissement

2 commentaires

  • Madame Hidalgo nous impose des espaces verts à n’en plus finir, Tout cela pour rien l’hiver pas un chat dans les parcs (sauf Covid) pas plus que sur les pistes cyclables…
    Nous sommes obligés d’aller faire nos courses à Auchan Issy les Moulineaux ou livraison Leclerc car nous sommes totalement dépourvus de ce genre de magasin, le parc Suzanne Lenglen s’agrandit, là justement on pouvait faire une grande surface digne de ce nom, 2 000 logements en bas de la rue Lecourbe, rien pour s’approvisionner, un malheureux casino !!!

    • Bonjour
      Depuis 21 ans dans le 15ème, nous avons 3 enfants, je ne ne suis jamais allé dans une grande surface et je n’en ai jamais éprouvé le besoin.
      Les g20, Franprix, monoprix,… de taille raisonnable et autres suffisent amplement.

Inscrivez-vous à la newsletter

    Votre choix :
    15ème arrondissement16ème arrondissement

    A l’affiche

    mai, 2021

    X